SATVAC/ ST COLOMBAN fin de contrat difficile .

Même la fin du contrat de la DSP SATVAC/ ST COLOMBAN se passe mal . (Communiquer de presse de la SATVAC) ).

Ceci pose deux problèmes .Sur la forme l’image déplorable donnée par la vallée des Villards dans toute la Maurienne ( article paru dans la Maurienne) . Sur le fond des doutes sur la capacité de la majorité municipale de St Colomban à gérer la station. Car il convient de ne pas oublier que le groupe MAULIN sera le premier partenaire commercial de la station en qualité de gestionnaire des 2/3 du domaine de Sybelles. A ce jour l’EPIC n’a  pas  de directeur et quand on lit le travail qui doit être fait d’ici 93 jours ( courrier SATVAC du 31 mai 2016 ) il y a de quoi avoir de sérieuses inquiétudes   pour l’avenir de notre vallée.

Cliquer sur les liens suivants pour prendre connaissance des documents

article-de-la-maurienne-sur-l-epic

communique-de-presse-satvac

courrier-satvac-du-31-mai-2016

Le Maire de St Colomban verrouille « son » EPIC

Lors du dernier Conseil Municipal de St Colomban le Maire a verrouillé « son » EPIC pour la gestion des remontées mécaniques.

Comme par hasard 4 titulaires et   2 suppléants  composent le Conseil d’ Administration pour le collège des Conseillers Municipaux, la remarque a été  faite de la faiblesse d’une telle composition et il a été argumenté qu’il fallait une équipe resserrée et réactive. A l’issu du vote des Conseillers Municipaux l’intégralité de la majorité municipale a été élue au Conseil d’Administration et ce malgré le fait qu’une élue de l’opposition se soit portée candidate. Plus que jamais l’EPIC des remontées mécaniques est celui du Maire.

Seul bémol à ce verrouillage en règle l’élection du représentant de la société civile. Et encore ceci n’est du qu’à la présence dans le public de Jacky MAURINO qui a découvert que l’on pouvait candidater après que le Maire ait annoncé qu’il avait reçu en autre  la candidature de Lionel GIRARD. Aucun appel à candidature n’a été publié , mais la petite combine pour parfaire le verrouillage a échoué car c’est Jacky MAURINO qui s’est porté candidat en prenant la parole en Conseil Municipal  qui a été élu par six voix contre cinq à Lionel GIRARD .

Pour ce qui est du budget une premier versement de dotation de 300 000 € a été voté pour démarrer. A mon avis si la saison 2016/2017 a lieu il faudra près  d’un million d’euros.

On verra comment tout cela va se dérouler et on commencera à faire les comptes dans 97 jours.

L’étape suivante est l’élection du Président de l’EPIC  , assisterons-nous au « couronnement » du Maire pour lui permettre de parachever les fondations de « son » EPIC ? On sera fixé dans quelques jours.

Ce soir le Maire de St Colomban crée « son » EPIC.

Ce soir Conseil Municipal à St Colomban pour la création de l’EPIC pour gérer la station des Villards .

L’article publié hier dans la Maurienne  ( cf lien ci dessous) traduit bien dans quel état  d’esprit  le Maire de St Colomban a « négocié » avec la SATVAC , il fallait oser demander 60 millions d’investissements quand on propose en DSP  une station qui perd en moyenne 500 000 € par an . Il est très clair que Monsieur le Maire de St Colomban voulait « son » EPIC . Espérons pour l’avenir de notre vallée que cette fois il sera plus efficace que sur le dossier des fumières qui n’a jamais abouti ou celui de la CCVG qui est un véritable désastre pour la vallée  , il ne faut pas oublier qu’il était Président de la CCVG. Dans 100 jours nous pourrons juger sur pièce.

Article La Maurienne sur la station des Villards