Conseil Municipal du 21 mai : ambiance fin de mandat.

 Le Conseil Municipal s’est tenu dans une ambiance de fin de mandat , avec un Maire qui fait le forcing pour le Pied des Voûtes et qui quand les choses n’ont pas loisir de lui convenir se livre à des numéros de manipulations bien élaborés. A vous d’en juger !

Le compte rendu du Conseil précédent n’a pas été voté, on comprend pourquoi quand on a assisté au Conseil du 2 avril et qu’on lit comment celui-ci a été transcrit.

Ont étés votées à l’unanimité les points suivants :

  • ·         Périmètre du SCOT de Maurienne à l’ensemble de la vallée de la Maurienne
  • ·         Demande de subvention pour le bois énergie issu de la forêt du Nant pour 5 915 €
  • ·         Détermination de la durée d’amortissement de certains biens de la Commune
  • ·         Différentes modifications budgétaires qui sont des opérations d’ordre comptable sans conséquences sur le budget
  • ·         Ouverture d’une ligne de trésorerie pour palier une éventuelle arrivée tardive de subvention pour les travaux 2013
  • ·         Proposition d’accord pour une partie des eaux pluviales du Bessay avec Simon Cartier-Lange pour connecter le réseau communal en passant par son terrain.
  • ·         Vote de subventions : 500 € pour l’Echo des Montagnes pour la fête du col du Glandon, 200 € à l’APEI de Maurienne, 100 € à Sport et handicap de Maurienne, 100 € au Secours Catholique. 30 € pour une activité au Lycée de Saint Jean de Maurienne là le Conseil s’est animé car Mme Valcke a dit qu’elle sortait pour ne pas prendre part au vote son fils étant concerné, lors du dernier compte rendu sur le même sujet le Maire a écrit sur le compte rendu qu’elle s’était abstenue.

Lors du point sur l’assainissement du Pied des Voûtes, les questions des Conseillers et les questions diverses ça a été plus animé.

Sur l’assainissement du Pied des Voûtes le Maire s’est livré à une manipulation bien élaborée pour justifier les 250 000 € de travaux à réaliser. Il a d’abord indiqué que le schéma d’assainissement approuvé par la Municipalité précédente avait rendu obligatoire la réalisation de l’assainissement au Pied des Voûtes et que lui qui est très fort, réalise ce que les autres n’ont pas été capable de faire. C’est faux, car le schéma d’assainissement approuvé en 2004 indique l’inverse à savoir que le Pied des Voûtes reste en système de fosses sceptiques avec dispense de paiement de l’assainissement par les habitants puisque c’est eux qui s’en charge. Mais ce mensonge étant présenté comme vérité à partir de là les Conseillers en toute bonne fois ne peuvent que voter le projet. Ce projet s’accompagne d’une demande de subventions au SDES, dossier que Mme Valcke demande à voir (les réseaux électriques c’est son métier ) ce qui a obligé le Maire à aller le chercher dans son bureau car il avait prévu de faire voter mais pas de présenter le projet aux Conseillers . Quand Mme Valcke lui fait remarquer que pour la fin de son mandant il fait le forcing pour le Pied des Voûtes , le Maire lui répond que c’est de la médisance.  Par contre ce que Monsieur le Maire oublie  de dire c’est que le goudron qui a été payé pour le Pied des Voûtes en 2008 par nos impôts va être détruit et à refaire. Pendant ce temps dans la plus part des hameaux on a des chemins rafistolés envahis par l’herbe. Pas mal la manipulation !

Les questions diverses ont porté sur le système de chauffage de l’école du Premier Villard les locataires trouvant la facture d’électricité élevée.

Réaction vive de Mme Darves-Blanc quand Mme Dupenloup a demandé à ce qu’une tente de la Commune soit prêtée pour la fête du col du Glandon.

Quand Mme Valcke  a demandé où en était le recrutement de la personne pour assurer le complément du mi temps de la secrétaire actuelle. Le Maire a répondu que c’était impossible de recruter dans les conditions actuelles car l’arrêt maladie de la secrétaire titulaire était reconduit de mois en mois.  Monsieur le Maire  ne doit pas savoir que des centaines de milliers de personnes travaillent en France sur des CDD  pour remplacement d’arrêt maladie Elle a ensuite demandé où en était le  solde du remboursement de la TVA de la chaufferie au bois . Le Maire lui a répondu que suite à son intervention (en fait la signature du FC TVA élaboré par la secrétaire) tout était à ce jour encaissé .

Quand Mme Dupenloup a demandé pourquoi l’horloge ne fonctionnait pas actuellement, le Maire lui a répondu que c’était compliqué que plus personne ne savait la faire fonctionner. Effectivement il fallait recruter quelqu’un et le former avant le départ de la personne qui était indemnisée pour cela. Mais ce que le Maire ne dit pas c’est qu’il y a une société chargée de la maintenance de l’horloge , il suffit de la contacter.

Lors des informations diverses présentées par le Maire on a eu droit à deux manipulations très bien élaborées.

La première quasi anecdotique dont je suis la cause directe est quand le Maire a dit qu’il souhaitait avoir l’avis des Conseillers sur la « dégradation » de l’affichage communal par certains dont des macarons collés (il s’agit de ceux que je pose pour annoncer que le compte rendu du Conseil Municipal est sur mon site internet) et que c’est pas bien et qu’il fallait que ça cesse. Donc certains Conseillers ont voté que ce n’était pas bien. Voilà un vote efficace et glorieux !

La deuxième est plus élaborée et plus perverse. Le Maire a demandé la position des Conseillers sur les priorités à donner au secrétariat de la Mairie à savoir : l’indispensable (l’Etat civil, les payes, la comptabilité.), puis le paiement des expropriations et en fin le reste. Les Conseillers dans leur majorité en toute bonne fois ont voté pour ( deux avait senti le piège et se sont abstenues) La raison d’une telle question est que le Maire vient de recevoir un rappel  à l’ordre de la Commission d’Accès aux Documents Administratifs (CADA) lui indiquant qu’il devait me donner copie des listes électorales et me laisser consulter les registres des délibérations et la comptabilité 2012. En effet , je suis passé depuis octobre 2012 déjà 17 fois à la Mairie (aux heures d’ouverture au public) pour avoir les documents et j’ai fait 5 lettres recommandées, n’ayant rien obtenu j’ai saisi la CADA qui m’a donné raison. Donc quand  je vais aller pour la 18 ème fois en Mairie , le Maire me dira que conformément au vote du Conseil je passerai dans l’ordre des priorités qui a été voté par le Conseil. Pas mal la manipulation des Conseillers Municipaux !

 

Le Maire clos la séance sans donner la parole au public.

Ceci est d’autant plus regrettable que j’aurai demandé au Maire comment vont se dérouler les travaux du cimetière ( durée , nombre et types d’emplacements créés….), quand seront disponibles les nouvelles concessions et à quel tarif .

Les commentaires sont fermés.