Conseil de la CCVG du 4 juin : la magie est à l’honneur.

Absents : Norbert Combet, Serge Tardy, Maurice Bozon, Maurice Darves-Bornoz arrive à 21 h .

Pour commencer on a appris qu’il y avait eu un Conseil le 6 mai , aucun affichage n’a eu lieu dans les Communes pour l’annoncer.

La première délibération concerne le budget 2013 qui a été refusé par la Préfecture car les 150 000 € dus suite au procès perdu contre Babylone n’étaient pas dans la bonne case. Le petit tour de magie du Conseil du 16 avril n’a pas fonctionné. Si le budget n’est pas modifié la CCVG est mise sous tutelle par la Chambre Régionale des Comptes. Donc là grand moment et nouveau tour de magie : on doit 150 000 €, on en paie la moitié soit 75 000 € et pour le reste on verra plus tard. Donc on inscrit 75 000 € de dépense au budget et en contrepartie les attributions de compensation des 3 communes  ont été réduites  de 25 000 € chacune soit 75 000 €. Et puis ce tour de magie est vraiment fabuleux car c’est 75 000 € d’emprunt de moins à faire ! Il fallait oser, surtout que dans 7 mois la CCVG sera à 14 Communes : « petit cadeau de bienvenue chers collègues ! ».(adopté à l’unanimité)

La deuxième délibération concerne la Perrière pour des tarifs préférentiels de location lors du tout Arvan/Villards et de la fête du col du Glandon 24/25 août. Puis le Président indique qu’une personne est intéressée pour reprendre la gestion dans un premier temps  18 des 30 appartements sur 6 ans. Les modalités financières seront 1 500 € de fixe et 10 % au-delà de 15 000 € de chiffre d’affaires . Dans un deuxième temps il serait prêt à prendre le reste des appartements. Une longue discussion s’engage car les appartements de la Perrière reviennent à St Colomban à partir du 1/1/2014 , donc la CCVG s’engage pour 6 ans sur un patrimoine qu’elle ne gèrera plus dans 7 mois. Aucun problème encore une petite dose de magie et on vote ce qui en clair est une délégation de service public  pour 6 ans sans aucun respect du code des marchés publics . Deux conseillers se sont abstenus Mais le plus intéressant lors de cette longue discussion c’est qu’on a appris qu’en fait la délibération concernant les attributions de compensation n’était toujours pas transmise à la Préfecture et que c’est  l’ASADAC qui est chargée d’élaborer la convention pour la restitution des bâtiments aux Communes ( la cure et l’école du Premier Villard pour St Alban et la Perrière pour St Colomban). Et devinez qui est en charge de ce dossier ? Monsieur le Maire de St Alban qui lors de tous les Conseils Municipaux depuis le début de l’année ne cesse de se vanter d’avoir obtenu l’attribution de compensation et la restitution des locaux. Espérons que tout ceci ne soit pas encore un tour de magie foireux, car le budget 2013 de la Commune de St Alban a été élaboré en prenant en compte 170 000 € d’attribution de compensation.

La troisième délibération concerne le centre équestre de Saint Marie pour  l’attribution des lots de charpente et d’équipements équestres. Et là une nouvelle petite dose de magie le Conseil délibère sur le fait que le centre équestre sera pour 2013 seulement mis hors d’eau, hors d’air. Mais pour comprendre il faut attendre la fin du Conseil.

Puis quatre délibérations concernant : la réalisation de 60 000 € de goudronnage sur St Colomban( le parking devant le bâtiment d’accueil, la route qui mène au plan d’eau)  les subventions , la taxe de séjour, la location pour 250 € par mois d’un gîte à la Commune de St Colomban pour l’installation des vestiaires des pompiers.

Enfin la dernière délibération concerne l’embauche d’une personne en renfort pour l’administratif dans un premier temps pour 15 jours puis jusqu’au 31/8/2013.

Dans les questions divers le Maire de Sainte Marie indique comme d’habitude que les attributions que compensation sont en retard ainsi que le paiement de certaines factures. Ce à quoi le Président lui répond  qu’il fait le nécessaire et qu’à ce jour il a seulement 85 000 € en caisse.

Le Président donne la parole au public .

Une première question sur la prochaine échéance de l’extension de la CCVG à 14 : les Conseils Municipaux doivent se prononcer avant le 31/8/2013 sur le nombre de délégués.

Puis une deuxième question pour savoir où en sont les négociations pour les 840 000 € d’emprunt pour réaliser le budget 2013. Et là on apprend, nouveau tour de magie, qu’en fait pour l’instant sont seulement négociés 420 000 € , que rien n’est acquis mais que c’est en bonne voie. Donc comme pour la première délibération , on prend la moitié et on considère que tout le problème est résolu. La situation de cette fin de mandat est la suivante à la CCVG : le budget d’investissement 2013 est impossible à réaliser en totalité car il  faut trop emprunter, St Marie fait le forcing pour le centre équestre et là on là on comprend pourquoi le Maire de St Marie a fait délibéré sur le fait qu’en 2013 le centre équestre ne sera que hors d’eau hors d’air. Conclusion on essaye d’en passer un maximum sur 2014 pour pouvoir boucler.

Les commentaires sont fermés.