La Communauté de Communes rattrapée par ses dettes se met dans le rouge !

Lundi soir le Conseil de Communauté a eu lieu dans une ambiance encore plus confuse que d’habitude. Il faut dire que le Président au détour des discussions n’a annoncé que des mauvaises nouvelles.

La première est que dans l’affaire Babylone la CCVG a été sommée sous 30 jours par le Préfet de mettre à son budget les 200 000 € dus et non pas seulement 75 000 €. Dans mon article du 6 juin j’avais indiqué que c’est grâce à ce tour de magie que le budget 2013 avait été bouclé. Mais  les services de l’Etat n’ont apparemment pas apprécié la prestation artistique de nos élus ! Résultat des courses on bloque toutes les dépenses, on ampute le budget d’investissement de 120 000 € (fonds pour le front de neige à St Colomban) le tout par une astuce entre le budget M4 et M14. Je ne suis pas sûr que ce soit accepté par la Préfecture.

La seconde mauvaise nouvelle, est que le premier mandat de paiement des attributions de compensation aux Communes a été rejeté par le Percepteur. La réalisation majeure de Monsieur le Maire de Saint Alban en qualité de Vice-Président de la CCVG est réduite à néant. Ce qui est une mauvaise nouvelle pour notre Commune.

Et la troisième mauvaise nouvelle est que la délibération du transfert des biens de la CCVG aux Communes a été rejetée, ceci concerne, pour St Alban  le presbytère et les logements de  l’école du Premier Villard .

Dans ce contexte mis à part dire que l’Etat fait comme il veut,  qu’il a cas gérer les communes si il impose ses vues, et qu’il a accepté des situations antérieures qu’il remet en cause aujourd’hui. En fait, rien n’a avancé sur le fond des dossiers malgré trois heures et demi de débat.

Si des solutions mieux préparées, avec des fondements juridiques solides ne sont pas mis en place dans les semaines qui viennent, je ne serai pas surpris que la CCVG soit mise sous tutelle des services de l’Etat car à la veille d’une extension à 14 Communes un tel désordre budgétaire et juridique n’est pas tolérable.

Pour ce qui est des futures compétences de la CCVG pour 2014 , il ne faut pas rêver , ça sera à minima tant que de l’ordre ne sera pas remis dans les comptes et le juridique.

Les commentaires sont fermés.