Conseil Municipal du 12 décembre: quand le Maire falsifie les faits pour masquer son incompétence.

Lors du dernier Conseil une fois de plus Monsieur le Maire falsifie les faits , voir n’hésite à mentir pour masquer son incompétence.

Tout d’abord se fut lors de la première délibération pour l’achat des deux parcelles au départ de la route du Replat. Il indique que c’est moins cher d’acheter les parcelles en entier plutôt que seulement l’emprise de la route. En fait ce qu’il oublie de dire c’est qu’il a fait faire les travaux  du mur de soutènement sans que la Commune soit propriétaire des terrains et que maintenant il n’a pas le choix. Donc le propriétaire a dit c’est 1,50€ le m² pour les deux parcelles en entier , à prendre ou à laisser quand pour les autres propriétaires de la route du Replat ce fut 40 centimes le m² sauf un qui a obtenu 10 € le m².

Ensuite pour la Communauté de Communes il présente comme une victoire le fait que St Alban peut  élire deux délégués en l’occurrence lui et Christian Campillo, mais il oublie de préciser qu’on a deux délégués sur 31, autrement dit rien.

Puis quand est arrivé le moment de voter les charges transférées de la Communauté de Communes à notre Commune, là il indiqua que ce n’était pas prêt mais en fait c’est pas de sa faute, mais ça aurait dû être fait en 2004 voir en 2007 , et donc ‘est compliqué. En fait résultat des courses lui qui se vantait encore il y a quelques mois d’avoir fait un travail formidable, il  n’est toujours pas prêt pour l’évaluation des attributions de compensation. Et comme lui a fait remarquer Mme Jacqueline Dupenloup ça fait bientôt 5 ans qu’il est élu Maire et qu’il est Vice-Président de la Communauté et que ne pas être prêt à 15 jours de la date ultime ça fait plus que désordre. Donc résultat des courses un nouveau Conseil Municipal dans 8 jours pour voter ce point.

Enfin quand il s’est agit de la décision modificative du budget qui concerne en autre la chaufferie au bois, là Monsieur le Maire a carrément  menti en indiquant que la chaufferie au bois est déficitaire. Les chiffres lui donne tort car le résultat reporté depuis la création de la chaufferie est excédentaire de 4 606 € , c’est ce qu’il a indiqué  lors du vote du compte administratif 2012 en Conseil Municipal du 2 avril 2013.

Comme d’habitude le public n’a pas eu droit à la parole en fin de séance.

 

Les commentaires sont fermés.