Budget 2014 : l’ancien Maire et son équipe laissent une ardoise de près de 400 000 € à la Commune !

Lors du Conseil Municipal du 28 avril les chiffres du Compte administratif 2013 et du budget 2014 ont été présentés. Le résultat de la gestion financière  de  la municipalité dont Monsieur Darves-Bornoz Maurice était Maire sont catastrophiques pour notre Commune. Ceci est le résultat du double phénomène de sous estimation des dépenses et  de sur-estimation des recettes.

Les principales dépenses d’investissement sont : le cimetière qui a coûté 474 108 € pour 350 000 € annoncé, le Pied des Voûtes 325 246 € pour 250 000 € annoncé , le goudronnage de la Route du Replat 102 555 €, le 4X4 pour 37 600 € et 48 800 € payé au syndicat de l’eau de Moyenne Maurienne. A noter qu’il convient de vérifier la légalité des marchés passés  particulièrement pour le Pied des Vôutes car le coût final dépasse certains seuils de procédure et aucun avenant n’a été voté sous le précédent Conseil pour le cimetière.

Pour ce qui est des recettes, il a été pris en compte  pour le prévisionnel 2013 des montants qui n’existaient pas. Le premier est le FDTP pour 130 000 € que la Commune ne perçoit plus depuis 2 ans  car nous ne sommes plus Commune « pauvre ». Le second montant concerne les subventions pour 129 674 € car une partie des subventions prévues ont été encaissées en 2012 mais reprises dans le budget 2013. Quand à l’attribution de compensation on a perçu que les 2/3 soit un manque de 51 274 €.

Résultat de cette « super » gestion dont Monsieur Maurice Darves-Bornoz ex Maire se vantait en Conseil Municipal ( voir les comptes rendus précédent) se traduit pour 2014 par la consommation totale de l’excédent de fonctionnement de 216 829 € alors que cette somme devrait être disponible pour de nouveaux projets et par un emprunt 193 063 € pour boucler le budget soit un total d’ardoise de 409 892 € auquel il convient de retrancher 20 000 € d’investissements  qu’on espère pouvoir réaliser si il n’y a pas d’autres « cadavres » dans les comptes.

Et tout ceci est dans le moins pire des cas. Car notre « super » ex Maire qui là encore se vantait d’avoir réaliser le passage de la CCVG à la 4 C dans d’excellentes conditions car c’est nous qui nous accueillons les 11 autres communes , laisse en qualité de vice-président de l’ex CCVG une situation inextricable malgré plusieurs réunions avec le Préfet à Chambéry. Donc on espère qu’on pourra toucher les attributions de compensation en 2014 car sinon il faudra augmenter d’autant l’emprunt.

 

Les commentaires sont fermés.