Station : l’union des salariés fait plier PY Bonnivard.

Les salariés des remontées mécaniques de la station de par leur union dans la grève ne se sont pas laissés « enfumés » par PY Bonnivard ( voir article précédent). Acculé à reprendre les négociations après une matinée houleuse où le Maire de St Colomban Président de l’EPIC a dans un premier essayé de jouer les gros bras pour casser la grève, un protocole de suspension de grève a été trouvé. Les employés conservent comme il l’avait promis leurs primes et d’ici le 28 février une négociation s’engagera pour 2018/2019.

PY Bonnivard ne manque pas d’air car à FR3 il indique qu’il prend des mesures pour sauver la station. Il oublie que c’est grâce à lui et les surdoués de sa majorité que la commune se trouve à gérer un déficit de 800 000 € ( chiffre annoncé dans le même reportage). Ce n’est pas faute d’avoir été averti depuis 2 ans par le collectif de soutien à la station ( voir les articles de 2016 et début 2017). Ils sont où les 94 000 € d’excédent annoncés par M Potasso en Conseil Municipal.

Les commentaires sont fermés.